Nombre de personnes


Claudine Morice, propriétaire de trois gîtes à Brillac sur la presqu’île de Rhuys, nous raconte comment lui est venu le virus “Gîtes de France”.

Claudine Morice, propriétaire de trois gîtes à Brillac sur la presqu’île de Rhuys, nous raconte comment lui est venu le virus “Gîtes de France”.

J’ai toujours rêvé de faire des gîtes !

                         

C’est en 1996 que Claudine Morice, agricultrice à Brillac sur la Presqu’île de Rhuys se lance dans l’aventure des gîtes « Mes grands-parents finistériens prenaient déjà des campeurs à la ferme » Une histoire de famille donc…

Le premier gîte verra le jour dans l’ancienne habitation des parents après un an et demi de travaux : murs, plafonds, sols, menuiserie… tout est à refaire et Claudine et son époux s’endettent pour 10 ans ! Un pari mené avec les Gîtes de France « le label nous a bien aidé » car « …bien côté par les banques ».

GDF-M : Gites de France Morbihan :Pourquoi Gîtes de France ?

C M : « C’était ça ou rien car pour moi, Gîtes de France est une vraie référence ! » Ce que Claudine retrouve d’ailleurs du côté des clients « …les gens qui viennent par les Gîtes ont un vrai respect. La preuve, je n’ai eu à ce jour (rires) qu’un seul problème en 18 ans ! »

GDF-M : Propriétaire aujourd’hui de deux autres gîtes, Claudine améliore sans cesse la qualité de ses hébergements :

C M :Peintures (bio !), cuisine en chêne, belle literie, rien n’est jamais trop beau pour accueillir tel qu’il se doit chaque nouveau client « Je veux pour eux ce que je veux pour moi ». Même l’électro-ménager doit respecter la règle : four, frigidaire, feux jusqu’à la machine à café, autant d’équipements qui ne doivent connaître aucune panne « question de respect vis-à-vis du client » !

Découvrez les Gites de Claudine et Guenael